Régis Arnoux raconte...

Catering International Services, 3ème acteur mondial du catering de l’extrême, est une de ces entreprises qualifiées à la fois par les professionnels et la presse spécialisée de « très belle société ».  Plus de 10 000 salariés, 100% du chiffre d’affaires à l’international, une solidité financière largement reconnue depuis son introduction en bourse, des contrats avec les plus grands groupes miniers et énergéticiens, une culture d’entreprise profondément humaine et un président charismatique….

Formé par les Jésuites durant une dizaine d’années, Régis Arnoux poursuivit des études de droit et devint juriste au Crédit Universel. Au hasard de l’agencement de l’institution, il découvrit le domaine de l’hôtellerie internationale grâce à ses voisins de bureau. Un déclic pour cet homme qui ne rêvait que d’une chose : voyager! Après quelques années passées en Guyane française, il revint en métropole et créa une première entreprise avec un associé qui cèdera quelques années plus tard ses parts obligeant Mr Arnoux à lui aussi se retirer. La seconde fois sera la bonne, en 1992 CIS est créée, et le succès est depuis au rendez-vous.

Ce fut donc une matinée passionnante que nous avons passée avec Régis Arnoux dont l’humilité et la clarté ont plus qu’épaté les élèves du master. Si CIS connait depuis plus de 20 ans une croissance exceptionnelle, l’entreprise demeure avant tout familiale et souhaite garder son ancrage marseillais. Par ailleurs, Régis Arnoux aime aussi à rappeler l’importance dans cette réussite des hommes et des femmes de 45 nationalités travaillant pour CIS aux quatre coins du monde. Ainsi, CIS a par exemple remporté en Mongolie il y a quelques mois, le prix du meilleur employeur. Le livret réalisé à l’occasion des 20 ans du groupe (qui nous a été offert) en est aussi une parfaite synthèse. Ecrit sous la forme d’un carnet de voyage, il emmène au fil des pages le lecteur dans cette aventure entrepreneuriale ponctuée de rencontres, d’idées, de situations souvent cocasses du désert de Gobi au Lac Titicaca.