Général Jean Bernard Pinatel raconte...

Parmi les invités du master 212, le général Jean-Bernard Pinatel fait désormais figure d’habitué. Familier de l’exercice, c‘est donc avec plaisir qu’il s’est prêté au jeu d’Alors raconte, revenant sur son parcours personnel et professionnel, ses « 3 vies », comme il se plait lui-même à les appeler : militaire, entrepreneuriale et intellectuelle.

De son engagement dans les troupes Aéroportées jusqu’à l’Etat-Major de l’Armée, le parcours militaire de Jean-Bernard Pinatel est jalonné de succès et honneurs. Grièvement blessé en Algérie à 22 ans, il termine sa brillante carrière à la tête du SIRPA, le Service d’Information et des Relations Publiques des Armées.

Lorsqu’il quitte l’armée à 49 ans pour des raisons familiales, l’ancien officier rebondit dans le monde de l’entreprise. D’abord chez Bull où il exerce les fonctions de Directeur de la Communication et de Délégué Général. Entrepreneur, il poursuit sa carrière civile en fondant les le groupe Startem (logiciels de recherche et d’analyse de l’information multilingue) ou plus tard, LP Conseil. Il est également consultant pour plusieurs groupes de renom.

Mais le général est également un intellectuel reconnu. Auteur d’une thèse sur les effets de la politique et des dépenses militaires sur la croissance économique, il écrit plusieurs livres sur les relations internationales et la Défense. Il est enfin l‘auteur d’un blog de géopolitique sur lequel il publie de nombreux articles, souvent a contrecourant de la doxa.

Plus qu’un récit exhaustif de son parcours, le général est revenu sur quelques grandes leçons de sa vie. Homme de maximes, c’est sous la forme de 3 devises qu’il nous les a transmis, comme une leçon de vie à notre intention :

  • La chance est l’art de porter l’attention au détail
  • Il n’est pas une situation si complexe soit-elle qu’elle justifie l’inaction du chef
  • Commander c’est aider !

 

Son blog: http://www.geopolitique-geostrategie.fr